Laurine Poret-Birembaux raconte (concert d'Amiens)

Laurine Poret-Birembaux raconte le concert de Louis Delort & The Sheperds à Amiens:

 

Une petite appréhension au début puisque la salle de l’auditorium d’Amiens est une salle assez grande, avec des sièges placés et à moins de 30 minutes du début du concert, je ne la voyais pas se remplir beaucoup…
Puis le show commence et là, toutes mes appréhensions s’envolent. Une foule qui l’acclame, qui écoute et qui est très réceptive aux paroles de Louis.
Difficile pour moi de me souvenir dans l’ordre des différentes actions et chansons. Saches que Louis était (bien sûr) très heureux d’être présent ici avec ses acolytes de choc. Il a chanté la plupart des chansons de son album, notamment Sur ma peau où toute la salle était debout, ainsi que pour Je suis Là et Outre-Manche. D'ailleurs, toujours ce même sourire qui s'affiche sur les visages de nos bergers quand ils découvrent les affiches moutons. Il est descendu une première fois dans le public (sur m’appelle pas chéri, si mes souvenirs sont bons, mais je n’en suis pas sûre) et s’est assis à côté d’une fille. Puis une deuxième fois, de l’autre côté sur la même chanson, et enfin avant Corps à La Chance, où il a demandé à un monsieur de « se lâcher, sauter » ainsi qu’à toutes les personnes du public. C’était un Louis en plein partage avec son public, en pleine interaction et ça m’a fait énormément plaisir de le voir si épanoui. La proximité du public par rapport à la scène a dû le mettre à l’aise.
Bien sûr, Louis et les Sheperds passent d’un registre à l’autre en un clin d’œil, et comme des maîtres. Autant sur une musique comme « Sentinelle » où il a réussi à toucher le public et où on entendait plus un seul bruit, autant en retournant complètement la salle sur « Corps à la chance ».
Et la musicalité mélangée des Sheperds est à couper le souffle.
Bref, Louis m’étonne de jour en jour, il s’épanouie de plus en plus dans ce qu’il fait et partage énormément avec ses compagnons de musique.
Puis, après le concert, à l’extérieur et dans le calme, Louis s’est prêté au jeu des dédicaces et des photos. Ainsi que Victorien, Jet et Lucas. Il n’y a pas eu de débordement, tout s’est déroulé plus ou moins dans la bonne humeur ! (mis à part bien sûr une ou deux personnes qui avaient des commentaires déplacés…) Après environ une vingtaine de minutes, le vigil a demandé à Louis d’arrêter car il devait partir, mais après une brève discussion, Louis a choisi de rester et de prendre son temps pour discuter avec les derniers fans qui restaient et prendre quelques photos encore.

J’ai encore du mal à trouver les mots à poser sur cette magnifique soirée, riche en émotions et en partage. J’ai hâte du prochain rendez-vous ! J

 

PS : Lorsque j’ai distribué les petites affiches moutons, quelle belle surprise de voir un public aussi éclectique, avec des enfants, des familles mais aussi des couples et personnes de tout âge. Louis et The Sheperds savent vraiment toucher tous les publics !

 

 

Ajouter un commentaire